Dernières infos :

Réaliser un site et acheter un nom de domaine relève de l'acte de résistance.

lundi 26 octobre 2009 [09:32:30]

Réaliser un site et acheter un nom de domaine relève de l'acte de résistance.

En ces temps de domination du web par les monopoles, voir le tableau des stats (top 4 des visiteurs uniques mensuel en juin 2009)

  • Réseau Google : 844 million
  • Réseau Microsoft : 691 million
  • Réseau Yahoo! : 581 million
  • Facebook : 340 million

source: http://www.techcrunch.com/2009/08/04/facebook-is-now-the-fourth-largest-site-in-the-world/

On peut se dire: à quoi bon acheter un nom de domaine et réaliser son propre site ? Un site qui sera forcément moins performant, moins visible et en marge des flux de visites dominants. Il est vrai qu'on ne peut pas rivaliser avec google ou facebook en terme de fréquentation, ni même en terme de technologie web, mais est-ce vraiment la seule vision du web : "captation" massive des internautes ?

Et si on voulait tout simplement se faire plaisir ? choisir une autre voie ?

Tout comme l'artisan (ou l'artiste) il y a toujours une bonne raison pour se mettre en marge du bruit et de la fureur du monde, pour créer une parenthèse, pour "habiter" un espace libre et propice à l'épanouissement personnel. Réaliser un site web, c'est comme cultiver un jardin en y favorisant la diversité dans un monde saturé d'engrais chimiques et soumis à la culture intensive. Le succès ne se mesure pas en quantité mais en qualité, c'est à dire, qu'il ne s'agit pas de "capter" l'attention d'un maximum d'internautes mais de proposer une véritable alternative au lavage de cerveau ambiant.

Ici même, si le logz ne connait pas le succès d'un CMS tel que wordpress c'est tout simplement parce qu'il est différent, là où wordpress s'adresse aux webmasters professionnels dont les objectifs sont la productivité et l'adpatation aux standards commerciaux, le logz lui séduit les associations et les artistes, davantage attachés à la fabrication de leurs outils, à la maîtrise de la forme et à la mise en valeur de leur singularité.

Il faut comparer ce qui est comparable, google, yahoo, facebook etc. sont des entreprises prêtes à tout pour "vendre du cerveau disponible", prêtes au meilleur autant qu'au pire, elles cherchent à accroître leurs performances par tous les moyens légaux, en proposant des contenus attractifs, mais aussi en "enfermant" les internautes dans des "silos à contenus" et, plus grave, en encourageant une certaine "ignorance/cécité" par rapport aux réseaux, aux protocoles, aux modes d'échanges et de partage*.

L'objectif de toute entreprise commerciale c'est le commerce, sur le web c'est le commerce de la "dépendance", de la "captation", du "cerveau disponible" avec ses conséquences.

Par conséquent je crois pouvoir affirmer que sur internet "réaliser un site et acheter un nom de domaine relève de l'acte de résistance" (pour beaucoup d'entre nous).

*Par exemple à la différence de wikipédia ces entreprises puisent sans limite dans l'opensource sans jamais partager le moindre code source.